Forum des freegans


Organisation interne, organisation externe et organisation paterne du mouvement freegan en France.

Vous n'êtes pas identifié.

Annonce

#1 02-03-2014 13:59:06

Poux-Belle
Dort dans une benne aménagée
Lieu: Nancy
Date d'inscription: 25-02-2010
Messages: 56

Un Biocoop détruit ses invendus : riposte douce

Salut,

Ça fait un moment que je n'ai pas posté sur le forum, mais là un évènement bien particulier m'y force. J'ai trouvé des invendus détruits dans la poubelle d'un magasin Biocoop, ce qui est très contradictoire avec la philosophie du réseau. Cependant, la charte du réseau Biocoop aborde à peine la question de la gestion des déchets, et passe sous silence la problématique des invendus. Je pense que la charte devrai aller de l'avant  quant à lutte contre le gaspillage, et surtout, interdire la destruction des invendus, qui est une pratique absurde et révoltante.

La seule chose que j'ai trouvé sur le sujet dans la charte 2012 (j'en ai pas trouvé de plus récente) :

"Les déchets du magasin sont triés selon le système mis en place dans la collectivité
territoriale (collecte sélective, déchetteries, ...), notamment pour les cartons. Les
cartouches d’encre consommées par le magasin sont récupérées et recyclées."

Du coup, j'ai envoyé un mail au réseau, ce matin, on verra ce qu'ils répondront, en attendant, voici le mail :

[color=blue]"Madame, monsieur,


   Je suis militante anti-gaspillage et je fouille régulièrement les poubelles des commerces pour récupérer les invendus, avec lesquels je me nourris, ou que je redistribue à des personnes dans le besoin. Aussi, les économies réalisées sur mon budget grâce à ces récupérations me permettent d'augmenter la part de produits biologiques parmi mes achats. En effet, je suis également une consommactrice passant par les caisses enregistreuses des magasins Biocoops. Je précise également que pour moi, une poubelle sans invendus est plus satisfaisante qu'une poubelle abondante (sauf dans le cas d'un magasin possédant un incinérateur), car elle est synonyme d'une absence de gaspillage.

  Ces fouilles me permettent également d'apprécier la politique de gestion des déchets du magasin propriétaire des poubelles. Est-ce un magasin qui gaspille beaucoup ou au contraire redistribue-t-il les invendus à une association? Est-ce un magasin qui trie voire composte ses déchets, ou au contraire la poubelle des déchets ménagers est-elle un vrai fourre-tout? Est-ce un magasin qui tolère les récupérateurs ou au contraire, qui leur mène la vie dure en détruisant les emballages des invendus?

  Parmi les magasins Biocoops, j'ai pu, au cours de ma "carrière" de glaneuse, observer différentes situations. Cela allait de la poubelle abondante à la poubelle presque vide, en passant par la présence d'un composte sur lequel on pouvait encore récupérer quelques légumes potables. La semaine dernière, ce tableau, comportant pourtant déjà des situations différentes, s'est agrémenté d'une position extrême. La poubelle du magasin Biocoop que j'ai fouillé comportait des emballages détruits, probablement pour décourager les potentiels glaneurs, comme le font certaines grandes enseignes. Ainsi, des saucisses végétales à peine périmées trempaient dans du yaourt nature.

  Personnellement, je trouve extrêmement choquant qu'un magasin appartenant à un réseau de commerçants prônant l'équité et la solidarité détruise ainsi ses invendus. Pourtant, ce magasin n'entre pas en contradiction avec la charte Biocoop qui comporte très peu d'exigence quant à la gestion des déchets. Peut-être que la charte Biocoop devrait être plus précise sur la gestion des déchets et des invendus? Pourquoi ne pas inciter, dans la charte, les magasins Biocoops à redistribuer les invendus à des associations, et au contraire interdire la destruction des emballages quand la redistribution n'est pas possible? Aussi, le compostage des déchets organiques sur place me semble indispensable quand ce service n'est pas mis en place par la ville.

  Pour finir, je vous rappelle que 2014 est l'année européenne contre le gaspillage alimentaire, n'est-ce pas une belle occasion d'agrémenter la charte Biocoop de mesure contre le gaspillage?

  Je vous remercie par avance pour votre réponse, sans laquelle je me verrai obligée d'engager des actions militantes à votre encontre. Je pense qu'une pétition serait à cette occasion la bienvenue.

PS : Je me permets de poster la copie de ce message sur des forums anti-gaspillages."[color=blue]


la main invisible d'Adam Smith nous étranglera tous

Hors ligne

 

#2 09-03-2014 11:09:56

elrach
Archéologue du présent
Date d'inscription: 20-08-2013
Messages: 290

Re: Un Biocoop détruit ses invendus : riposte douce

Bah je te comprend dans ton combat et que tu sois choquais de ce qu'a fait ce magasin.

A Grenoble j'ai eu une situation similaire à la tienne, un jeudi soir lors d'une sorti glanage je suis arrivé devant les poubelles bien garnie d'un U express en centre ville. Quand j'ai ouvert ces poubelles là les emballages était percé et de la javel avait déversé dessus alors que il y avait de très bons cremes de marrons ainsi que des pâtes fraiche et des escalopes de poulet encore potable. Ignoble quoi donc je te comprend...


Car on ne peu détruire au cours du temps que les œuvres humaines mais l’esprit qui à conçu ces monuments, lui est impérissable.
Savoir c'est vivre et l'ignorance est presque un homicide...
Freeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeegan pour la vie !!

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par PunBB
© Copyright 2002–2005 Rickard Andersson
Traduction par punbb.fr